Votre navigateur ne supporte pas le javaScript
Accueil > Actualités > Le coach questionneur

Questions pour un champion-coach

11 juin 2018

Si vous souhaitez investir un coaching, préparez-vous à être abreuvé de questions !

 

Le coach n’est pas un questionneur-à-tout-prix, un harceleur ; c’est un adepte de la « juste question », question ouverte qui ouvre la porte de la réflexion. Un fan du « Comment faire pour… ? », du « Quoi d’autre encore ? ». Et ce en plein respect de votre rythme et de votre personnalité, champion que vous êtes.

Les questions ont pour objectif de :

  • Rendre le coaché pleinement actif en l’interrogeant sur ses ressentis, pensées ( Que pensez-vous de ?..)
  • Lui offrir un cadre de réflexion nécessaire à la clarification de certains choix en lui demandant quelles sont les options possibles dans la situation ( Quelles sont les options dont vous disposez ?)
  • Favoriser la mise en place d’actions  ( Comment comptez-vous faire telle chose ? )
  • Amener le coaché à  prendre conscience des ressources dont dispose déjà  (Comment avez-vous pu par le passé faire face à ce type de situation ?)
  • Projeter le coaché dans le futur avec son problème résolu ( Si vous vous projetez dans un an, qu’est-ce qui aura changé pour vous ?)

 

Le principal intérêt de la « juste question » est de décentrer le regard, de produire le déclic qui mène à la solution.

 

Il existe différents types de questions :

  • Les questions qui invitent une réponse « à chaud » : Que ressentez-vous ? Qu’est-il arrivé ? Que comptez-vous faire ?

 

  • Les questions qui incitent expliquer sa pensée, son analyse pour :

 

  • Clarifier : Que voulez-vous dire ? Pourriez-vous illustrer vos propos par un exemple ?
  • Explorer le champ des hypothèses : Que supposez-vous ? Quelles hypothèses pourriez-vous formuler ?
  • Examiner les perspectives : Qu’est-ce que ce la implique ? Que se passerait-il si… ?

 

  • Les questions qui poussent à la réflexion pour :
    • Préciser : Quel est votre objectif ? Qu’est-ce qui est important pour vous ?
    • Valider les processus : Comment feriez-vous pour … ? Comment pouvez-vous … ?
    • Aller plus loin : Qui d’autre encore ? Que pourriez-vous m’apprendre d’autre ?

 

 

A quoi tient l’efficacité d’une question ?

Pour y répondre, je vous propose la description très évocatrice de Fran PEAVEY, pionnière de l’emploi des questions stratégiques :

« Les questions peuvent être un levier que vous utilisez pour faire sauter le couvercle collé d’un pot de peinture. Si le levier est court, on peut à peine commencer à décoller le couvercle. Mais avec un levier plus long, ou une question plus dynamique, on peut l’entre-ouvrir beaucoup plus largement et commencer à vraiment en brasser le contenu […]` ; Lorsque l’on pose la bonne question et que celle-ci va suffisamment au fond des choses, il devient possible pour nous de brasser toutes les solutions créatrices. »

 

Alors, Champion, êtes-vous prêt à jouer ?

 

Agnès COUZINET




eleifend velit, libero. vulputate, dolor Praesent